Imprimer (nouvelle fenêtre)

Découvrir

Découvrez Montmachoux en parcourant le Sentier des Croix.

Contexte

La commune de MONTMACHOUX s’est engagée depuis cinq ans dans une démarche active de mise en valeur de son patrimoine bâti et paysager, dans le respect de la biodiversité.

Dans ce contexte, elle a conclu de fructueux partenariats avec :

  • la Direction de l’Environnement de la Région Ile de France (adhésion à la charte de la biodiversité le 26 mars 2010),
  • la Direction de l’Eau et de l’Environnement du Conseil Général de Seine & Marne (convention SATESE du 27 juillet 2009, engagement éco-conditions du 12 novembre 2008, participation active au PDIPR 10 juin 2010),
  • SEINE & MARNE ENVIRONNEMENT (convention d’accompagnement dans la gestion des espaces verts du 5 avril 2010) avec laquelle ont été organisées plusieurs « animations nature sur la gestion différenciée sur le terrain» et « collecte de graines » (G. LARREGLE),
  • le CAUE 77 (élaboration d’un diagnostic paysager par Marianne SOUQ en juillet 2009 et participation de Dominique BONINI à l’élaboration du PLU en cours).

C’est avec l’appui de ces partenaires qu’elle a mené à bien la réalisation d’un « sentier des croix », itinéraire pédestre de découverte du territoire communal, et l’aménagement de différents espaces jalonnant le tracé.

Description

Le sentier des croix

Plan du sentier des Croix

Le « sentier des croix » est tracé sur différents chemins communaux, tous inscrits au PDIPR. Il s’agit d’une boucle dont les points de départ et d’arrivée sont situés sur le parvis de l’église, point culminant d’où la vue porte largement sur le paysage de plaine et de bois situé à l’ouest du village.

Sur une distance de 7 kilomètres, le sentier est constitué de chemins de terre communaux, à l’exception d’environ 200 mètres de rues ouvertes à la circulation, et propose au promeneur différentes facettes caractéristiques des espaces naturels (bois, lisières, prairies, etc …) et bâtis du village. L’entretien de ces chemins fait l’objet d’une gestion différenciée entre la partie centrale et les bordures, celles-ci subissant une fauche tardive adaptée au milieu mitoyen.

En outre, un balisage spécifique a été mis en place.

Croix de Saint Eloi

Le « sentier des croix » est jalonné de plusieurs points remarquables, qui lui donnent son nom, situés à des intersections de chemins ornées de croix forgées, érigées au milieu de bouquets d’arbres.

Le projet implique également, autour de plusieurs de ces croix, l’aménagement paysager de quatre espaces, situés pour deux d’entre eux aux entrées de village et destinés à proposer une halte au promeneur empruntant le sentier.

La Bourbonne

« Le terrain que la commune possède est en secteur agricole. D’une superficie d’environ 2 500 m2, ce terrain linéaire est en contact avec la Grande Rue par le chemin de la Bourbonne, qu’il prolonge au nord, et avec le chemin rural de la Forte Pensée au sud. Il est bordé par deux champs cultivés. Il se situe en position de premier plan pour l’observateur de la silhouette de MONTMACHOUX depuis la RD 28 sud. »

CAUE 77 - Juillet 2009

La Bourbonne

Cette prairie rectangulaire de forme allongée, d’une largeur de 19 mètres sur une longueur de plus de 100 mètres, fait l’objet d’un aménagement paysager, mené par la commune avec l’appui des partenaires cités en préambule.

Elle est traversée par un chemin légèrement sinueux, qui fera l’objet de tontes régulières afin d’en marquer le tracé.

La parcelle étant bordée à l’ouest d’un fossé destiné à servir d’exutoire aux eaux de pluie, trois mares ont été creusées sur la longueur du fossé, bordées d’une haie champêtre d’espèces locales et de quelques saules têtards, afin de réguler le flux et d’éviter l’accumulation d’alluvions et de débris au point bas.

Les terres provenant du creusement de ces mares ont permis d’ériger un léger talus vallonné en limite est, afin de rompre la monotonie du profil, qui sert de support à une jachère fleurie, parsemée de deux ou trois arbres fruitiers rustiques. La prairie fleurie, qui s’étend sur les deux côtés du chemin, est réalisée à partir d’espèces locales dont les graines ont été récoltées par les enfants du village, dans le cadre d’un atelier piloté par Guillaume LARREGLE, de la Maison de l’Environnement.

En limite sud de la parcelle, en bordure du « sentier des croix », a été implantée une croix forgée appartenant à la commune, au milieu d’un bouquet de 3 pommiers.

« Les plantations devraient […] permettre d’adoucir la perception visuelle de la frange bâtie existante tout en reprenant le vocabulaire végétal et paysager spécifique à Montmachoux. »

CAUE 77 - Juillet 2009

L’Etang de la Grange Neuve

« La commune de Montmachoux est propriétaire d’un terrain d’environ 11 500 m² en limite de la route RD 28, au contact du territoire de la commune d’Esmans. « Ce terrain accueille la station d’épuration, une plate-forme, une aire de stationnement sommaire et un espace libre, actuellement en herbe. »

(CAUE 77 – juillet 2009)

L'Etang

A l’issue de plusieurs réunions auxquelles participaient, outre les partenaires évoqués plus haut, l’Agence de l’Eau Seine Normandie (Jérémie JEANNEAU) et la D.D.E.A. 77 (Jérôme REBEL du service de la Police de l’Eau), la commune s’est engagée sur le schéma de principe de restauration d’une zone humide, en aval de la station d’épuration.

La synthèse du projet a fait l’objet du document ci-dessous, établi en collaboration avec Marylène VERGNOL de la Direction de l’Eau et de l’Environnement du Conseil Général et Marianne SOUQ du CAUE 77.

Recommandations paysagères

Chemin des croix

Le projet d'aménagement paysager des abords de la station d'épuration est l'occasion de prévoir une halle pour le promeneur circulant sur "le chemin des croix".

On peut envisager à termes une boucle complète autour du village de Montmachoux, ponctuée de croix, de bancs et de repères végétaux (groupes d'arbres, bosquets, arbres isolés, ...)

CAUE 77 - Octobre 2009

La Mare de Bellanger

La commune a réalisé un aménagement de la colline dominant le village, où sont implantés le cimetière et l’église, afin de récupérer les eaux de pluie et de les acheminer au moyen d’un réseau de canalisations vers une mare connue sous le nom de Mare du Bellanger, qui n’était plus alimentée. Nous avons observé sur une période de plusieurs mois les variations du niveau d’eau afin de vérifier s’il était nécessaire de procéder à un apport d’argile pour corriger la perméabilité du sol.

La Mare de Bellanger

Il a été également procédé à un aménagement sous le tuyau d’arrivée afin de réduire la force du flux en cas de fortes précipitations.

Une convention a été établie avec le propriétaire de la mare afin de fixer ses obligations et celles de la commune.

La mare est située au pied de l’église, en bordure du Sentier des Croix. Afin d’en faire un point d’intérêt sur le parcours, il s’est avéré nécessaire de réaliser quelques aménagements : plantation de végétaux locaux favorisant l’installation d’une faune spécifique, installation d’une signalétique explicative à destination des promeneurs.

La Ruelle

La commune est propriétaire d’un terrain d’environ 2 000 m² situé en bordure du chemin des croix, au sud est du village, lieu-dit « la Ruelle ». Cette parcelle rectangulaire était en légère pente descendante de l’est vers l’ouest.

Cette parcelle a été aménagée en espace de jeu pour les enfants du village, qui ne disposaient jusque là d’aucun lieu ni équipement permettant une activité physique ou sportive de plein-air.

Dans un premier temps, il a été nécessaire de rétablir la planéité du terrain en réalisant un mouvement de terre, le déblai du point haut permettant le remblai du point bas, puis de compacter et engazonner la surface.

Le pourtour du terrain fait l’objet d’une fauche tardive.

Par la suite un groupe de travail proposera un ensemble d’équipements sportifs, après enquête auprès des jeunes du village.